dimanche 29 janvier 2023

Blasons Caré et Nonnon

Voici deux propositions de blasons familiaux, à la demande de Mme Safia Caré et de M. Julien Nonnon
La première proposition concerne le patronyme paternel Caré, originaire du Barrois, désignant très certainement un conducteur de charrette (Carel, Carron...) et maternel Kebbache, kabyle, signifiant éleveur de moutons en langue berbère. La roue de charrette, meuble héraldique, et les têtes de bélier expriment clairement les deux idées. Les couleurs sont celles, azur et or, du Barrois (Meuse).
Le second blason concerne le patronyme Nonnon, fréquent dans le Nord et les Ardennes, dont sont d'ailleurs issus les ancêtres du requérant. Il s'agit d'un sobriquet diminutif de nonne, religieuse, (un nom j'té par un ancien et qui vous colle à la peau au point de faire oublier le patronyme) donné sans doute à cause d'un vêtement, ou pour cause de bigoterie. De même que pour moineau, petit moine (monachos).
On peut ici utiliser le motif héraldique du vêtement dit gousset qui rappelle l'habit ecclésiastique. Ce dernier sera chargé d'une hure d'or, rappel de la profession des ancêtres paternels, bouchers, et du terroir ardennais.
Caré-Kebbache :
"D'azur à une roue de charrette d'or accompagnée de trois rencontres de bélier d'argent accornés d'or.
Nonnon :
"D'argent à un gousset d'azur chargé d'une hure d'or"


 


vendredi 20 janvier 2023

Blason Talbot-Aulin

Proposition de blason à la demande de Mlle Camille Talbot, étudiante. Le patronyme Talbot, de la lignée paternelle, bretonne, est fréquent en Angleterre comme en France. Issu d'un ancien nom de baptême ( germanique Talbald, audacieux), il a été apporté en Bretagne par les Anglais aux XIVe et XVe siècles. Or en héraldique britannique, il existe un meuble, le talbot, qui désigne un chien de chasse à la queue retroussée. Ce dernier est donc tout indiqué ! Quant au patronyme Aulin, de la lignée maternelle, également issu du germanique, il désigne la prospérité (Audalin, Audal, richesse) traduit graphiquement ici par un collier en or. Les couleurs sable et argent sont celles de la Bretagne.
Talbot-Aulin :
"Parti de sable et d'argent, à un talbot arrêté de gueules colleté d'or brochant sur le tout "

 


 

dimanche 15 janvier 2023

Blasons familiaux

Quelques propositions récentes...

Suggestion de blason à la demande de Mlle Lou-Anna Moreno-Naisse. Le patronyme de la lignée paternelle Moreno signifie brun ou foncé ( Moro, Maure). Il était porté par ses ancêtres, bergers en Andalousie. Le patronyme Naisse, de la lignée maternelle, se rencontre quant à lui dans les Ardennes et en Wallonie. C'est un nom de langue d'Oïl qui vient du latin nascere, naître ou faire naître. C'est très certainement un nom d'éleveurs. Un fretté symbolisera donc l'enclos pour Naisse tandis que pour Moreno, un bélier noir fusionnera l'idée du "foncé" et de l'activité pastorale. Les couleurs sang et or rappellent autant celles de la Wallonie que des Espagnes.
Moreno-Naisse :
"Coupé d'or au rencontre de bélier de sable accorné d'argent et d'or fretté de gueules".

 


Proposition de blason familial à la demande de Monsieur Matéo Cardoso. Les patronymes paternel Cardoso et maternel Gameiro expriment tous les deux des noms de lieux en langue portugaise, l'endroit où poussent le chardon (cardo) pour le premier et celui où passent les daims (gamo) pour le second. La transcription graphique s'impose d'elle-même :
"d'argent semé de chardons de pourpre, feuillés et tigés de sinople, un daim passant au naturel brochant sur le tout".


 

Proposition de blason à la demande de Mlle Elisa Cassarà dont le patronyme paternel est la forme sicilienne de cassaio - en italien standard - fabricant de caisses. Quant à Agron, nom de la lignée maternelle, il renvoie au mot hagron qui désigne le héron.
La transcription graphique parle d'elle-même : les marteaux et les clous pour Cassarà et un héron tenant en son bec un cep de vigne pour Agron, famille de viticulteurs.
Cassarà-Agron :
"De gueules à deux marteaux d'argent passés en sautoir, cantonné de quatre clous d'or, surmonté d'un héron en vol, d'argent, membré et becqué d'or, tenant en son bec un cep de vigne de sinople fruité d'or"

 

Pour finir, deux propositions de blasons familiaux, à la demande de Mlles Misha Duranton et Marie-Charlotte Delettre.
La première proposition concerne le patronyme paternel Duranton, étymologiquement apparenté à endurant, déterminé et maternel Cassius, issu de cassis, casque. Le saumon qui remonte la rivière à contre-sens ainsi que le lierre expriment naturellement l'idée de ténacité.
Le second blason concerne les patronymes Delettre, venant du latin extera, symbolisé par une porte ouverte sur l’extérieur et Clément dont l'iconographie traditionnelle est le rameau d'olivier.
Duranton-Cassius :
"De gueules à une bande ondée d'azur bordée d'or, chargée d'un saumon d'argent, un casque d'or en chef et une feuille de lierre du même en pointe".
Delettre-Clément :
"De gueules à une porte d'or, de deux battants, ouverte d'azur, à une clef d'argent posée sur l'azur, chargée en son fronton d'un rameau d'olivier de sinople".

 



 

samedi 15 octobre 2022

Le Prince Grenouille à la manière de..

Hommage rendu aux grands noms du graphisme avec pour sujet le Prince Grenouille des frères Grimm.

Clin d'œil à Lucian Bernhard, Oskar Kokoschka, à Raoul Hausmann et au Dadaïsme, au Bauhaus, au constructivisme russe de Lazar Lissitzky et Gustav Klucis, à Paul Schiutema, Raymond Savignac, Saul Bass, Alvin Lustig, à Robert Massin dans sa mise en pages de la Cantatrice chauve, à Celestino Piatti, Josef Müller- Brockmann, au psychédélisme de Victor Moscoso, au graphisme Punk de Jamie Reid, à David Carson et au Grunge, à Paula Scher, avec les élèves de 3e année création à Sup de Pub Paris en cours de typographie.

Quelques rendus....


Camille Talbot

Chloé Dubel

Hippolyte Lantrès


Karen Lissette Gutierez

 

Ninon Pointin

 

Hippolyte Lantrès

 

Lucie Darbas



 

Coline Chevrier

 

Léa Alves

 
Elisa Sirven


Margaux Dumiot


Inès Faidi

Guila Kharat


Lisa Martin


Lou-Anna Moreno-Naisse


Lisa Martin


Mathilde Liboreau


Guila Kharat


Elena Cerisy


Héloïse Bellet


Léa Alves

Cyprien de Lardemelle


Nicolas Guyonnet


Sarah-Lou Landemaine

Elisa Sirven


Julien Koenig


Caroline Millet


Nicolas Guyonnet


Chloé Dubel


Marion Bechet


Diogo Duarte Pinto









vendredi 22 juillet 2022

Pavillon abandonné

Ma dernière illustration.

Encres sur papier mi-teinte, pinceau et aérographe. Format raisin.

 



Et quelques détails sur la réalisation :

Composition de l'image à l'aide du compas d'Or.





 

 Encrage des cernés .



Disposition des aplats, aux feutres à alcool, pour une indication générale.



Travail à l'aérographe, sur les aplats pour une finalisation des ombres.



Travail au pinceau. Rehauts de blancs pour le travail des lumières.



Retouches finales. La publicité peinte sur le mur à l'arrière-plan est revue.