vendredi 26 mai 2017

Turenne

Illustration pour la couverture du livre Turenne, héros ou criminel de guerre ? de Moritz Gerber, à paraître aux éditions Yoran Embanner de Fouesnant.

Acrylique sur contrecollé enduit. Format raisin.


vendredi 13 janvier 2017

Marianne


Illustration de couverture pour La république une et indivisible, vers la fin de l'exception française de Michel Krempper à paraître aux éditions Yoran Embanner de Fouesnant.

Marianne. Acrylique sur contrecollé enduit de gesso. Demi-raisin.

Un grand merci à Claire pour sa précieuse collaboration !

mardi 3 janvier 2017

Korrigans


Logo hyperréaliste réalisé à la demande de la société Korrigans : Korrigans IZOL, pour ses interventions spécialisées en couverture et isolation.

On retrouve l'esprit du Logo Korrigans adapté à la nouvelle spécificité.

Korrigan Izol. Acrylique. Format Raisin

vendredi 30 décembre 2016

Cernunnos


Dès la préhistoire des chasseurs, les anciens Européens respectaient et honoraient le cerf, dont les bois renouvelés signalaient le renouveau saisonnier. Associé à la fertilité des troupeaux, il l'était aussi au soleil dont ses ramures donnent l'image. C'est pourquoi un signe lumineux apparaît souvent entre les bois du cerf sacré. 

Les Celtes ont conservé l'entité divine à tête de cerf, représentée sur leurs monnaies et leurs autels. Sur un pilier votif on lit l'épithète Cernunnos "cornu (par excellence)". En breton, kornaoueg "cornu" a donné le nom du Couchant, Kornaoueg, Kornôg. Le calvaire de Kast (Kernev, Breizh), montre un chevalier agenouillé devant un cerf.

Cette illustration s'inspire d'une phalère continentale et de monnaies britanniques : le dieu à ramure de cerf fait la médiation entre l'été et l'hiver. il élève dans ses mains les symboles du Levant et du Couchant, les deux extrémités de la carrière solaire. A l'entrée de l'hiver, au moment où les jours allongent après le solstice (goursav-heol, Noz Keverzu), il annonce que le Soleil victorieux reviendra dans sa plénitude.

Bloavezh mat 2017 d'an Holl !  Bonne année 2017 à tous !

mercredi 30 novembre 2016

Margot la folle


Margot la folle, Dulle Griet en flamand, est un personnage du folklore gantois, représenté en peinture par Brueghel l'Ancien.

Armée d'une longue épée et coiffée d'un casque de fortune, cette paysanne partie piller l'Enfer avance, hébétée, au milieu des flammes, de la destruction et des créatures démoniaques.

Le sens de cette fable reste mystérieux et a donné lieu à de nombreuses interprétations.

Il peut s'agir d'une moquerie concernant l'agressivité des femmes, ou du péché de convoitise.
Griet était dans les Flandres le surnom donné à une harpie.

Mais on peut y voir surtout, vu le contexte de l'époque, une allégorie de la Flandre ravagée par les guerres et la domination espagnole.

Pour cette illustration de couverture des Légendes flamandes, à paraitre prochainement aux éditions Yoran Embanner de Fouesnant,  le clin d’œil à Brueghel et à Jérôme Bosch s'imposait : couleurs chaudes et univers fantastiques...

Acrylique sur contrecollé, format raisin.










jeudi 3 novembre 2016

Gabriel Garcia Moreno


Illustration de couverture pour une biographie de Gabriel Garcia Moreno.
Deux fois président de l’Équateur, fervent catholique, il sera assassiné par ses opposants en 1875.
C'est une des figures marquantes de l'Histoire hispano-américaine.

Gabriel Garcia Moreno. Acrylique sur carton. Format Raisin

samedi 8 octobre 2016

Karantez Vro


Proposition de Logo pour un Label de produits bretons appartenant à Monsieur Vincent Letaconnoux.
Ce logo évoquant les produits de la terre et la mer, a été voulu par son propriétaire dans un style Art Déco rappelant les Seiz Breur.



mercredi 28 septembre 2016

Les Frères Kerveguen


Illustration pour une couverture à paraître aux éditions Yoran Embanner de Fouesnant.
Roman de politique-fiction d'Yvon Ollivier.


Les frères. Acrylique sur carton. Demi-raisin.



Kateri Tekakwitha


Voici une de mes dernières illustrations.
Couverture pour une biographie de Kateri Tekakwitha, mystique amérindienne née au XVIIe siècle, figure emblématique du Nouveau Monde.




Et pour les curieux de technique, voici, de façon détaillée, les différentes étapes de la réalisation de l'illustration.

L'idée est basique : La jeune Iroquoise en prière au pied d'une croix faite de branches. La scène est éclairée par la pleine lune. Cette image est suggérée par un épisode de la vie de Kateri Tekakwitha décrit dans le livre.
La composition est également très simple. La force de l'illustration dépendra donc surtout des jeux de lumière.

Figure 1

Après le Rough (Figure 1), le dessin est reporté sur un contrecollé format raisin simple face enduit de Gesso, pour pouvoir travailler en glacis successifs ainsi qu'en épaisseur, comme sur toile.
Les aplats principaux sont posés : le ciel en bleu turquoise... et les matières des arbres et des rochers,au couteau, avec de la vieille peinture à moitié sèche que je réserve à cet usage (Figure 2)

Figure 2
Pour les réserver, le personnage et la lune ont été recouverts par de la Frisquette. (Figure 3) :

Figure 3

Suit le travail à l'aérographe. Je dégrade un glacis bleu chaud ( 4/7 Bleu de cobalt + 2/7 violet +1/7 vert émeraude)  sur la base opaque turquoise (Figure 4) :

Figure 4
Puis le travail de base sur les arbres et la croix. Aplat sombre sur les matières bois et disposition rapide des feuilles (figure 5) :

Figure 5
J'attaque maintenant les lumières directes sur les arbres, éclairés à contre-jour par la lune blafarde. Je travaille au pinceau sec sur les matières préalablement posées. La base des feuilles a été revue également.  (Figure 6) :

 Figure 6

Toujours les lumières directes sur les matières bois. Je rajoute des mousses pour donner un aspect plus vivant. Je commence à finaliser les feuilles de l'érable éclairées en transparence par la lune (figure 7) :

Figure 7

Après les lumières directes, les lumières incidentes sur les branches et la croix, en dégradé de bleu outremer pour faire ressortir le côté "magique" de la nuit. Toujours la même technique : frottis au pinceau sec. A ce stade, rien n'est définitif, je retravaillerai certainement  avec un glacis outremer + violet foncé pour donner plus de nuances aux ombres (figure 8) :

Figure 8

Je retire les caches de protection et finalise la lune. Travail en gris brun sur une base blanc titane + jaune d'or. Je rajoute des feuilles sur la lune pour créer l'unité. (Figure 9) :

Figure 9

Puis le premier plan, rochers et végétation. Le relief a déjà été donné par le travail en épaisseur. Il suffit de revenir par dessus au pinceau sec et le tour est joué. Les mousses et lichens sont rajoutés ensuite. Une légère ombre portée autour des lichens crée l'illusion du relief. (Figure 10) :

Figure 10

Toujours selon le même principe, glacis et frottis, il ne reste plus qu'à finalise l'image. Le personnage, et l'arrière-plan.
L'éclairage à contre-jour produit un halo autour des cheveux et une lumière rasante sur les vêtements.
Le travail est terminé, la signature marque le point final.







vendredi 9 septembre 2016

Bourse des Pivoines




Un peu de publicité pour un évènement organisé par mon ami et confrère Guillaume Libert !

lundi 18 juillet 2016

Histoire du Kurdistan


Illustration de couverture pour Histoire du Kurdistan, à paraître aux éditions Yoran Embanner de Fouesnant.

Comme pour Alsace-Moselle 1918, j'ai peint à l'acrylique sur un contrecollé mi-teinte sable.

Peshmerga. Acrylique et encres sur contrecollé mi-teinte

vendredi 24 juin 2016

Promotion immobilière

Refonte de l'identité visuelle de OALED, société de promotion immobilière souhaitant  axer sa communication sur la tradition alliée à la modernité.

Le caractère Oaled a été créé à partir d'une onciale simplifiée et géométrisée.


Bureau d'études

Proposition de logo pour l'Atelier, bureau d'études et d’ingénierie du bâtiment.



jeudi 26 mai 2016

Le Marquis de Pontcallec


Illustration pour la couverture du roman de Raoul de Navery : Le Marquis de Pontcallec écrit en 1878 et réédité par les éditions Yoran Embanner de Fouesnant.

Hommage au style Seiz Breur, tout comme pour la couverture de Morvan Lez Breiz



Pontcallec. Acrylique, format raisin
 

dimanche 3 avril 2016

Krennlavar


N'eo ket a-walc'h dañsal, Ret eo paeañ ar soner.
Ce n'est pas le tout de danser, il faut aussi payer le sonneur...